Les bougies du monastère

Un ami moine d’Europe de l’Est m’a raconté ces jours-ci comment son monastère fait face à l’augmentation des dépenses pour les factures. Chaque soir, les lumières sont éteintes et des bougies sont allumées dans les lieux de réunion et de prière.

Ses frères ne sont pas enthousiastes, il y a beaucoup de plaintes sur la situation mondiale, sur les décisions du gouvernement, sur le manque d’intérêt pour la communauté. Cependant, il est septuagénaire et me raconte : « Quand je suis devenu moine, nous n’avions pas d’électricité et presque aucun autre confort. Chaque soir, nous allumions des bougies et tout le monastère était rempli d’une paix profonde. Nos prières, nos cœurs ont été immergés en Dieu sans résistance. Maintenant, je regarde ces jeunes gens qui bavardent, et je me demande si tant d’années de lumière ne les ont pas aveuglés sur les cadeaux que le voyage nous apporte. »

Comme il a raison. Chaque adversité que la vie met devant nous touche notre cœur et pèse sur notre espoir et notre peur. Pour que chacun puisse se considérer comme puni par son destin ou mis en position de l’accomplir.

Rappelle-toi ceci : plus ton Cœur s’ouvre, plus tu es capable de voir la Beauté dans le monde, et plus tu es capable de voir la Beauté, plus ton Cœur s’ouvrira.

Une étreinte à la bougie

Un cadeau pour transformer les peurs de cette période
Comment transformer la peur en désir : https://youtu.be/GwbUYgpjuLQ

David Simurgh
David Simurgh
Articles: 186

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *